cnt_banner

L'ortie

Description et histoire :

L'ortie est une plante originaire des régions tempérées de l'Eurasie qui s'est répandue dans presque toutes les régions du monde ; on la trouve dans les haies, fossés, jardins et prairies. Elle possède des poils urticants sur la tige et sur ses feuilles dentelées.
La plante peut atteindre une hauteur de 1 mètre pour la grande ortie (urtica dioica) ou 50 cm pour la petite ortie ou ortie brûlante (urtica urens).
L'Ortie est surnommée parfois « la viande du pauvre ». Après, ou à égalité avec le pissenlit, c'est une des plantes sauvages comestibles les plus connues. Elle était tellement utilisé au moyen-âge, qu'on en faisait même des cordes et des tissus solides, rendant son usage comparable à celui du lin. Le tissage de l'ortie apparaît même dans les récits de quelques anciens contes pour enfants.
La couleur naturellement verte de la fibre d’ortie était appréciée de l’Armée pour confectionner des vêtements de camouflage. 

Santé :

L'ortie est très riche en vitamines B2, B5, B9, K et particulièrement en vitamine C (6 à 7 fois plus que dans l'orange). Elle est aussi riche en minéraux (silice, magnésium, fer) et en oligo-éléments (cuivre, zinc). L'ortie constitue un apport en protéines important, supérieur au soja! L'ortie a des vertus anti-asthéniques (contre la fatigue) utiles pendant les périodes de croissance, de régime mais aussi de déprime ou d'examens.

Elle est conseillée en cas de chute de cheveux et d'ongles cassants. L'ortie est diurétique et favorise le drainage ainsi que l'élimination de l'acide urique.
L'ingestion des parties aériennes de la plante est indiquée en cas d'inflammation des voies urinaires, de calculs rénaux, de douleurs arthritiques ou rhumatismales et de rhinite allérgique (rhume des foins).

Coopérative L'autre temps

map
  • social_icon